La rénovation énergétique, aides, prime, travaux

Les dépenses énergétiques occupent une part considérable du budget de plusieurs foyers. Pour pallier ce qu’on peut appeler gouffre financier, la meilleure solution reste les travaux de rénovation énergétique. Cependant, le coût de réalisation de ce type de travaux pour obtenir une efficacité énergetique est exorbitant. Cela décourage bon nombre de propriétaires à l’envisager. Heureusement, il existe des programmes pour accompagner les ménages qui ressentent ce besoin. Il s’agit des aides et des primes. Comment les obtenir ? Quels sont les types de travaux concernés ? Ce guide vous donne de plus amples informations sur le sujet.

Quels sont les travaux de rénovation énergétique ?

Les travaux de rénovation énergétique sont en grand nombre. On vous les présente.

L’isolation thermique

L’isolation thermique est la base de la rénovation énergétique. Elle consiste à rendre les bâtiments plus étanches à l’air en renforçant leurs parois. L’isolation permet aux bâtiments d’avoir une fonction réversible. En été, le bâtiment isolé conserve la fraicheur et en hiver, il conserve la chaleur. L’isolation d’une maison se fait à plusieurs niveaux.

  • L’isolation des combles

Ce type d’isolation concerne le toit de votre logement. Les experts affirment qu’il est à la base de plus de 30 % de perte d’énergie. En procédant donc à une isolation combles, vous dépenserez beaucoup moins d’énergie.

  • L’isolation des murs

Avec ce système, vous êtes à l’abri des pertes d’énergie qui sont causées par les fuites au niveau des murs. Vous pouvez isoler vos murs par l’intérieur ou par l’extérieur. L’avantage avec ce type d’isolation est qu’il donne un coup de neuf à la façade de votre maison.

  • L’isolation du sol

Nombreuses sont les personnes qui affirment ne pas avoir besoin d’isoler le sol de leur maison. Cependant, le sol est bien un canal par lequel l’énergie est gaspillée. Cette isolation est aussi importante pour être à l’abri des pertes d’énergie.

Le chauffage

Dans la mise en œuvre de la rénovation énergétique, le chauffage occupe une place importante. Après une bonne isolation, il est important de se pencher également sur le chauffage. Plusieurs méthodes permettent l’installation d’un système de chauffage de votre maison.

Il existe entre autres, la méthode de la pompe à chaleur qui permet de transformer les calories en chaleur ou en fraicheur selon la saison. Quelle que soit la source d’énergie utilisée, cette méthode fonctionne toujours. Il y a d’autres moyens pour réaliser le chauffage :

  • la chaudière à haut rendement ;
  • le programmateur de chauffage ;
  • le radiateur à chaleur douce ;
  • le chauffage classique.

Dans le cas où vous avez une nouvelle construction, pensez à installer un vmc. La ventilation mécanique assistée permet de renouveler l’air intérieur de votre logement. Ce faisant, l’air sera plus fluide et vous serez à l’abri de l’apparition de moisissures dans votre logement.

Les énergies renouvelables

L’installation de ce système vous permet de réaliser d’énormes économies énergie. L’installation des panneaux solaires permet de produire à la fois de l’énergie et de l’eau chaude grâce aux rayons solaires.

Vous avez également la possibilité de recourir aux ballons thermodynamiques qui jouent exactement le même rôle que la pompe à chaleur. En utilisant les énergies renouvelables, vous réalisez une transition énergétique absolue.

Quelles aides pour la rénovation énergétique ?

Il existe plusieurs types d’aides en matière de rénovation énergétique. Elles sont mises en œuvre à travers différents programmes.

MaPrimeRénov »

Elle est la toute dernière innovation en matière d’aides pour la rénovation énergétique. Elle vient en remplacement du crédit d’impôt transition énergétique et des aides fournies par l’agence nationale de l’habitat.

Cette prime est destinée aux personnes vivant en copropriété, aux ménages, mais également aux personnes qui mettent leurs maisons en bail. Pour être éligible à cette prime, la résidence doit être utilisée comme résidence principale.

Dans le cas d’une copropriété, la prime énergie n’est octroyée que dans le cas où les travaux de rénovation énergétique interviennent sur les parties communes. La détermination du montant de la prime de rénovation dépend aussi d’un critère essentiel. Il est calculé suivant les économies énergies que les travaux vont apporter et du gain écologique qu’ils offrent.

Eco-prêt à taux zéro

Avec ce dispositif, procédez à la rénovation énergétique de votre logement sans vous soucier du paiement d’intérêts. Il s’adresse aux personnes disposant eux-mêmes de leurs logements ou les mettant en bail et aux personnes vivant en copropriété. Les entreprises ayant des associés dont un au moins est une personne physique et n’étant pas soumises à l’impôt peuvent également bénéficier de cette aide.

Pour bénéficier du prêt-éco à taux zéro, il faut que les travaux rénovation soient réalisés sur une maison construite avant le 1er janvier 1990. Le logement doit également être une résidence principale. Aussi, seuls les maisons et appartements sont concernés. Les immeubles sont exclus.

Coup de pouce économie d’énergie

Comme son nom l’indique, cette aide est destinée à financer travaux rénovation des foyers qui ont une situation précaire sur le plan énergétique. Il faut préciser que cette aide se veut être plus importante pour ces familles.

Il n’y a pas de restriction sur ce point. Ainsi, toutes les personnes peuvent en bénéficier pourvu qu’elles présentent dans leurs ménages des difficultés liées à la rénovation énergétique. Toutefois, il faut préciser que le dispositif intervient essentiellement pour deux types de rénovation. Il s’agit de la rénovation du chauffage et de la mise en place d’un système d’isolation. Le montant de la prime énergie dépend du niveau de difficulté de chaque ménage.

Chèque énergie pour le paiement des travaux

Ce programme vise les personnes disposant de faibles ressources financières. Elle est octroyée chaque année sur la base du revenu fiscal et de la composition de chaque foyer.

Mieux que les aides rénovation énergétique, le chèque énergie permet la prise en charge de la consommation énergie desdits foyers. Il est envoyé directement à la dernière adresse connue des bénéficiaires.

Comment obtenir la prime de rénovation énergétique ?

Pour obtenir la prime de rénovation énergétique, il faut tout d’abord vérifier l’éligibilité des travaux à réaliser par rapport à la couverture de la prime. Ensuite, vous devez créer un compte sur le site de l’organe en charge de l’octroi de la prime de rénovation.

Après cette étape, vous renseignez toutes les informations relatives aux travaux à effectuer depuis votre espace personnel. Arrivée à ce stade, il est toujours conseillé de solliciter l’aide d’un sachant ou d’un ancien bénéficiaire pour bien renseigner les informations et augmenter ces chances de réussite. Une fois le dossier validé, vous recevez la prime à la fin des travaux.